Compositions

États altérés, 08,58 pièce pour l’Ensemble d’Oscillateurs de l’Université de Montréal, 2018

Dix voix d’ondes plus ou moins pures forment différents états qui s’interrompent et se succèdent par un lien de causalité. Ces voix qui s’opposent cherchent à joindre un point commun… mais en vain.

Cette deuxième version est parue sur le premier album de l’Ensemble d’Oscillateur de l’Université de Montréal le 12 octobre 2018 sous l’étiquette LINE. L’album réunit les compositions de Francisco Meirino Kevin Gironnay et Candas Sisman.

L’album complet est disponible ici.

Un grand merci aux interprètes et à Nicolas Bernier pour la confiance et la direction musicale.

Oscillateuristes:

  • Charlie Beaulieu
  • Édouard Blain-Noël
  • Léa Boudreau
  • Charles Campeau-Bedford
  • Vincent Fillion
  • Jonas Fortier-Raymond
  • Mathieu Major-Parent
  • Dominic Sambucco
  • Alexandre Tessier
  • Félix Thivierge
  • Yanik Tremblay-Simard

Chasses inouïes, 09:12, acousmatique stéréo ( hiver 2018 )

2e place au prix Hugh Le Caine dans le cadre du concours de la Fondation SOCAN 2018

Cette pièce met en relation l’écholocalisation utilisé par les chauves-souris et notre système de télécommunication. Dans les deux cas, les ondes sonores font parties du registres des ultrasons, ce qui les rends inaudibles pour l’oreille humaine. Grâce à des dispositifs, il est possible d’enregistrer les ondes et de les transposer dans notre registre d’écoute.

La pièce met en scène une première période de chasse orchestrée par les chauves-souris et l’utilisation de leurs sonars pour communiquer et localiser leurs proies. La deuxième période de chasse est représentée par la conquête des ondes électromagnétiques qui tentent de transmettre leurs messages malgré plusieurs interférences créées par l’omniprésence des signaux et du bruits électroniques.

Merci à Antonin St-Jean et Samuelle Laberge pour les prises de son.

Points d’orgues, 08:56, acousmatique stéréo ( automne 2017 )

« Temps d’arrêt ou de prolongement dont la durée est déterminée par l’interprète. »

Cette pièce rend hommage à la nostalgie d’une pratique musicale plus ou moins lointaine. Les gestes musicaux sont inspirés par les difficultés et les émotions liées au retour à l’instrument.

Une rencontre entre diverses expériences musicales qui sont réunies sous un même point commun.

Merci spécial à Ariane Bernier, Rosalie Bernier, Andréanne Coulombe, Maude Dusablon et Samuelle Laberge pour avoir rendu ce projet possible.

—————————————————————————————————————-

Album paru sous le collectif Kohlenstoff Records le 29 novembre 2017

[KOHL037]

Cet album réunit mes pièces composées en 2016/2017.

Timbres sur toile

Cette pièce est une interprétation libre de l’oeuvre «Composition VII» du peintre Wassily Kandinsky. La composition est dirigée par la création de lien entre les éléments picturaux de l’oeuvre et les geste musicaux. La structure de la pièce suit le processus créatif du peintre. C’est-à-dire l’esquisse, la peinture, la finition ainsi que le regard final sur l’oeuvre.

Merci à Maude Dusablon pour l’enregistrement de la flûte traversière.

Fragmentation(s)

5e place au prix JTTP 2017

La continuité versus la discontinuité.

États altérés

Pièce pour un ensemble de 10 oscillateurs. Enregistré le 11 avril 2017.

Un grand merci aux interprètes et à Nicolas Bernier pour la confiance et la direction musicale.

Oscillateuristes:

  • Charlie Beaulieu
  • Nicolas Bernier
  • Renaud Bouliane
  • Gian Tenio Carlone
  • Hugo Descourvières
  • Francis Lecavalier
  • Charles-André Leroux
  • Mathieu Major-Parent
  • Émile Ouellet-Delorme
  • Jean-Guillaume Théorêt

Micro étude no 1

Première d’une série d’études sur le micro-montage. Celle-ci est construite à partir de différents sons créés par des techniques de feedbacks diverses.

On/Off (1,0) partie 1 et 2

Cette composition repose sur la relation entre l’électromécanique et l’électronique numérique. Elle est construite à partir de sons de neuf interrupteurs différents.

La deuxième partie est une improvisation réalisée avec le dispositif externe (conçu en collaboration avec Camille St-Amand ) et de la synthèse par ordinateur.